Raison

Raison (nom commun)
(Sens subjectif) Faculté connaître, de bien juger, de discerner le vrai et le faux ou le bien et le mal.
(Sens objectif) Élément posé comme cause ou motif de quelque chose.
Exemple(s)
  1. Les philosophes parlent tout le temps de de la raison. Certains lui-mettent même une majuscule.
  2. On trouve toujours une bonne raison de se plaindre.

Bibliographie

  • Raison, Dictionnaire de philosophie, Noëlla Baraquin (dir.), Paris, Armand-Colin, 2007
  • Raison, Dictionnaire de philosophie, Christian Godin, Paris, Fayard, 2004
  • Raison, Dictionnaire des concepts philosophiques, Michel Blay (dir.), Paris, Larousse-CNRS, 2007
  • Raison, Nouveau vocabulaire de la philosophie et des sciences humaines, Louis-Marie Morfaux (dir.), Jean Lefranc (dir.), Paris, Armand-Colin, 2005
  • Raison, Philosophie de A à Z, Collectif, Paris, Hatier, 2000

5 comments / Add your comment below

  1. Je me suis beaucoup intéressé aux mythes et aux métaphores qu ils contiennent. Effectivement, ils essayent de nous faire prendre des vessies pour des lanternes : naître sans père, les derniers sont les premiers, les hommes ont été créés avec de l argile, accepter de tuer son fils quand on entend la voix de dieu… une insulte à la raison.

  2. Bonsoir à toute l’équipe de DICOPHILO.
    Juste vous dire ce site je ne le connaissais pas auparavant mais je vous assure que j’ai été émerveillé quand je l’ai découvert. Merci pour ce fabuleux site.
    Aussi, ai-je une préoccupation : j’ai besoin d’un coup de main à propos d’un sujet qui fatigue. Je ne suis plus élève mais de temps en temps, je prends des cours de renforcement.
    Voici le sujet en question: « La raison peut-elle ruiner le mythe? » Besoin de l’intro et du développement. Merci

    1. Merci 🙂 Cela dit, je ne fais pas les devoirs. Ni les sujets, parce que c’est franchement lourd — et que je ne suis plus élève \o/

      L’équipe de dicophilo

    1. L’entendement est la faculté de comprendre, ou de connaître par concept. Il est assez proche de la raison, mais « entendement » est plutôt synonyme d’intelligence ou d’intellect. La dimension « discerner le bien du mal » de la raison est totalement absente quand on parle d’entendement par exemple.

      Il faut savoir que la séparation raison / entendement n’a pas toujours été significative. C’est à partir de Kant (fin 18e siècle), qu’on les distingue fortement. Chez Kant, entendement et raison sont deux termes techniques très nettement séparés… mais pas mobilisables si on ne connaît pas sérieusement Kant. Cela dit ce n’est vraiment pas l’usage courant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *