Vérité

Vérité (nom commun)
Caractère de ce qui est conforme à la réalité.
Proposition, jugement ou croyance qui est vraie.
Réalité profonde d’une chose, par opposition à ses manifestations superficielles.
Exemple(s)
  1. La vérité d’une proposition scientifique est parfois difficile à établir.
  2. C’est une vérité bien admise que les poules ne poussent pas sur les arbres.
  3. La vérité du capitalisme, c’est l’exploitation.
Terme(s) associé(s)

correspondance, faux

Remarque

La définition de « vérité » est controversée. Il n’y a d’accord ni sur la nature du concept, ni sur la façon de le penser. Même la définition précédente , pourtant très classique, ne fait pas consensus. Ceux qui tendent à l’accepter ne s’accordent pas sur sa formulation précise ou ses implications. « Qu’est ce que la vérité ? » reste une question ouverte. Difficultés philosophiques mises de coté, la « vérité » est une notion très courante. Son usage est peut-être inévitable, en dépit des incertitudes philosophiques..

Bibliographie

  • Vérité, fiche personnelle
  • Vérité, Dictionnaire de philosophie, Noëlla Baraquin (dir.), Paris, Armand-Colin, 2007
  • Vérité, Dictionnaire de philosophie, Christian Godin, Paris, Fayard, 2004
  • Vérité, Dictionnaire des concepts philosophiques, Michel Blay (dir.), Paris, Larousse-CNRS, 2007
  • Vérité, Lexique de philosophie, Olivier Dekens, Paris, Ellipses, 2002
  • Vérité, Nouveau vocabulaire de la philosophie et des sciences humaines, Louis-Marie Morfaux (dir.), Jean Lefranc (dir.), Paris, Armand-Colin, 2005
  • Vérité, Philosophie de A à Z, Collectif, Paris, Hatier, 2000

15 comments / Add your comment below

  1. Bonjours. J’ai un sujet de dissertation à faire pour très bientôt. Le sujet : La vérité scientifique est – elle le modèle de toute vérité ? Je suis ouverte à tout ce que vous pourrez me proposer.
    Merci infinimant à tous ceux qui prendront la peine de me lire et de me corriger.

    1. Bonsoir,
      Il existe divers champs : la vérité mathématique, celle des sciences exactes, celles des sciences humaines et sociales, celles de la philosophie, et celles des religions et des spiritualités.Les types de vérité dans ces différentes branches sont distincts, et donnent lieu à des élaborations complexes.

  2. La Vérité est le fluide du printemps qui s’écoule sur terre perpendiculairement au moment du point VERnal. VER, veris, en effet (en latin) est le printemps. On peut cuire cette vérité et la rendre solide. C’est de cela que parlent les Anciens; mais, à notre époque, on ne pense plus que virtuellement et de manière désincarnée.
    Cfr « Le Fil de Pénélope » du philosophe Emmanuel d’Hooghvorst (Éditions Beya)..

  3. la vérité Au-de la du monde sensible ,c’est une très bonne question . Comment percevons nous notre environnement extérieur ? Par nos sens, nous en avons identifier 5 pour le moment . Ces derniers sont plutôt limiter par rapport a la taille de notre univers et c’est donc avec ces limites que nous appréhendons le monde que nous l’interprétons de façon tout a fait arbitraire(bien,mal,bon, mauvais ,haut ,bas, et cetera )mais cet arbitraire nous est utile dans notre vie quotidienne et nous ne le percevons pas ou plus .Nietzsche disait que la logique est l’argent de l’esprit et c’est vrais ,mais ce qui est tout aussi vrais c’est qu’il existe de la fausse monnaie aussi ! Je vais prendre un exemple 1 ( un humain dans la nature assis sur un banc prenant le soleil ,il ressent sa chaleur ,et s’il fixe ce dernier il en est aveugler ,pour cet humain pas de doute possible le soleil est une réalité intangible ,il est vrais ce n’est pas un conte de noël ,c’est une vérité transmis par ses sens ,chaleur =toucher ,lumière=vue . Second exemple )2(un humain aveugle de naissance et qui pour une raison quelconque est obliger de vivre sous terre ,il n’ai jamais sorti a l’aire libre . Pour lui le soleil pourrait très bien ne pas exister qu’il ne s’en rendrais pas compte, d’ailleurs existe t’il ? J’espère vous avoir quelque peu été utile .

  4. Bonjour à vous,
    si jamais quelqu’un a envie de m’aider voici donc ma question philosophique à laquelle je dois répondre.
    La vérité se situe-t-elle au-delà du monde sensible comme le soutient Platon dans l’allégorie de la caverne?
    Je suis perdue…
    Merci

    1. salut. croyance de moi :
      que oui : par mesure de précaution.
      mais pas complétement. cadeau : pour la conscience de l’être.

      sensation(s) = zone de contact

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *