Induction

Induction (nom commun)
(Logique) Inférence qui conclut du vrai au probable.
Exemple(s) La généralisation est une sous catégorie d’induction.
Terme(s) associé(s)

déduction

Remarque

L’induction n’est pas une inférence qui va du particulier au général. Une induction peut aller du particulier au particulier, comme dans une enquête de police. L’important est qu’une induction n’assure jamais de la vérité de sa conclusion.

Bibliographie

  • *, Dictionnaire de philosophie, Noëlla Baraquin, Armand-Colin, 2007
  • *, Dictionnaire de philosophie, Christian Godin, Fayard, 2004
  • *, Dictionnaire des concepts philosophiques, Michel Blay, Larousse-CNRS, 2007
  • *, Lexique de philosophie, Olivier Dekens, Ellipses, 2002
  • *, Lexique des repères philosophiques, Olivier Dekens, Ellipses, 2004
  • *, Nouveau vocabulaire de la philosophie et des sciences humaines, Louis-Marie Morfaux, Jean Lefranc, Armand-Colin, 2005
  • *, Philosophie de A à Z, Collectif, Hatier, 2000
  • *, Vocabulaire technique et analytique de l'épistémologie, Robert Nadeau, PUF, 1999

2 comments / Add your comment below

    1. Une induction est un type d’inférence : toutes les inductions sont des inférences.

      Mais une inférence n’est pas forcément une induction :

      Une déduction est une inférence sans être une induction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *