Réel

Réel (adjectif)
Qui existe objectivement, de façon effective.
Qui concerne les choses elles-mêmes et non pas les mots. Opp. nominal.
(Droit) Qui concerne les choses, par opposition aux personnes.
Réel (nom commun)
Réalité, ensemble de tout ce qui est.
Exemple(s) (adj, 1) Les choses réelles s’opposent à celles qui sont imaginaires, illusoires, ou fictives. Elles s’opposent aussi; d’une autre façon, à celles qui sont virtuelles, possibles, ou idéales.
Remarque

Réel ne signifie pas matériel, même si beaucoup considèrent aujourd’hui que la matérialité est une condition de la réalité.

Bibliographie

  • Réel, Dictionnaire de philosophie, Noëlla Baraquin (dir.), Paris, Armand-Colin, 2007
  • Réel, Dictionnaire de philosophie, Christian Godin, Paris, Fayard, 2004
  • Réel, Lexique des repères philosophiques, Olivier Dekens, Paris, Ellipses, 2004
  • Réel, Nouveau vocabulaire de la philosophie et des sciences humaines, Louis-Marie Morfaux (dir.), Jean Lefranc (dir.), Paris, Armand-Colin, 2005

4 comments / Add your comment below

  1. La définition du réel nous rend dépendants de la certitude et par un phénomène de conscience altérée par des questions diverses. Le réel présente la réalité sous une ambivalence de sensations. La réalité est-elle ce que nos yeux voient, ce que nos oreilles entendent ? Elle est directement impliquée par tous nos sens qui sont en perpétuels mouvements. Le réel est le résultat de l’existence de toutes ces tangentes, qui partent de points et en traversent tout autant. Il se voit, se regarde, se touche, s’entend et peut se reconnaître par des énergies gazeuses olfactives. Si je dis que j’ai entendu une fleur me parler parce que j’ai senti son parfum, c’est que j’ai appris à le faire en étudiant la nature depuis des années. Cela ne se voit pas donc on ne peut pas dire que c’est la réalité par manque de preuves, mais c’est la réalité quand même parce que le réel se démontre par des actions issues d’une interprétation de ma part qui tient compte ou non de celle des autres. Tout cela est d’ordre du visible, mais est-ce que l’interprétation est juste ? Seule la réalité proche de l‘illusion nous renvoie une image à l’arrière d’un miroir d’expérience. Je parle à ce moment de sentiment ; J’ai le sentiment que ceci est vrai et je crois que c’est la réalité.

  2. merci infiniment pour vos efforts , votre site est une source riche de concepts et de termes philosophiques que j’utilise souvent pour comprendre les textes philosophiques. bonne continuation. mes respects à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *