A posteriori

A posteriori (adjectif)
Justifié par l’expérience, dont la justification dépend de l’expérience et lui est postérieure.
Terme(s) associé(s)

a priori, synthétique

Remarque

Pour la distinction a priori / a posteriori sont sur l’article « a priori« .

Nécessaire a posteriori

Beaucoup de philosophes ont soutenu que :

  1. les vérités nécessaires sont justifiées a priori.
  2. les connaissances a priori ne sont pas révisables.

Nécessaire et a priori désigneraient alors un ensemble commun.

  • Si une vérité est nécessaire, elle est justifiable a priori.
  • Si un énoncé est justifiable a priori, il n’est pas révisable : c’est une vérité nécessaire.

Cette perspective interdit de penser du nécessaire a posteriori et du contingent a priori. On peut toutefois identifier du nécessaire a posteriori. On distingue en effet :

  • Stephen King est Stephen King
  • Stephen King est Richard Bachman

« Stephen King est Stephen King » est nécessaire et justifiable a priori. Il n’y a pas besoin de l’expérience pour savoir que c’est vrai. Quel que soit A, quel que soit l’état du monde, A = A. Stephen King = Stephen King. Et la vérité de cet énoncé est nécessaire.

« Stephen King est Richard Bachman » est également nécessaire. Richard Bachman est un des pseudonymes de Stephen King. Il n’y a qu’un seul individu, qui possède plusieurs noms, mais qui est bien toujours le même individu. Il n’y a pas le choix : Stephen King est identique à Richard Bachman.

Toutefois l’identification de Stephen King à Richard Bachman ne se fait pas a priori. On découvre par l’expérience que King et Bachman ne font qu’un. Du point de vue des choses, il y a nécessité. Du point de vue de la connaissance, il n’y a pourtant pas a prioricité du tout. L’identification King = Bachman se fait a posteriori. On aurait donc du nécessaire a posteriori.

Bibliographie

  • A posteriori, Dictionnaire de philosophie, Noëlla Baraquin (dir.), Paris, Armand-Colin, 2007
  • A posteriori, Dictionnaire de philosophie, Christian Godin, Paris, Fayard, 2004
  • A posteriori, Dictionnaire des concepts philosophiques, Michel Blay (dir.), Paris, Larousse-CNRS, 2007
  • A posteriori, Lexique de philosophie, Olivier Dekens, Paris, Ellipses, 2002
  • A posteriori, Nouveau vocabulaire de la philosophie et des sciences humaines, Louis-Marie Morfaux (dir.), Jean Lefranc (dir.), Paris, Armand-Colin, 2005
  • A posteriori, Philosophie de A à Z, Collectif, Paris, Hatier, 2000
  • L'Expérience, Anouk Barberousse, Paris, GF-Corpus, 1999
  • Qu'est ce que la nécessité, Jean Pascal Anfray, Paris, Vrin, 2009, (GoogleBook)

1 comment / Add your comment below

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *