Impossible

Impossible (adjectif)
Caractère de ce qui contredit l'ordre logique ou physique.

Qu’est ce que l’impossible ?

Certaines choses sont possibles mais ne sont pas réelles. Il est possible que ce site n’ait jamais existé. C’est une possibilité qui n’a pas été réalisée (la preuve, vous êtes dessus !). Certaines choses sont possibles et peuvent devenir réelles.  Leur réalité n’est pas encore décidée. Il est possible que j’aille m’acheter une gaufre ce soir. Pas sûr que ça devienne réel, mais c’est possible.

Il y a aussi des chose qui ne peuvent pas devenir réelles. Elles ne peuvent pas exister. Elles ne sont pas réelles et elles ne le seront jamais. C’est ce qu’on appelle des choses impossibles. Elles ne peuvent pas venir à exister. Par définition, l’impossible n’est pas. Et par définition, il ne peut pas être.

Une chose peut être impossible pour deux raisons :

  • elle est en elle-même contradictoire
  • elle possède un opposé qui est nécessaire

Le « cercle carré » est contradictoire. Aucun objet du monde ne peut à la fois être un cercle et un carré. Les propriétés du cercle et celles du carré ne sont pas compatibles. Un objet qui aurait toutes les propriétés du cercle et toutes les propriétés du carré ne peut pas exister. Il est impossible, en raison de la contradiction interne qu’il présente.

Une chose nécessaire est forcément réelle. Ce qui est nécessaire existe : il est réel, et il ne peut pas ne pas être réel. Puisqu’une chose nécessaire doit exister, l’opposé d’une chose nécessaire ne peut pas exister. La phrase « Si l’interrupteur est allumé, alors il est allumé » est désigne quelque chose de nécessaire. Un interrupteur allumé est allumé. Dire « Il n’est pas vrai qu’un interrupteur allumé soit allumé » est absurde. Cela désigne une situation impossible, car ce à quoi elle s’oppose est nécessaire.

L’impossible et les autres modalités logiques

En logique modale, l’impossible s’intègre dans le quadruplet : possible / impossible / nécessaire / contingent. Chacune de ces notions est une modalité logique. Elle peut s’exprimer par rapport aux autres.  « Il est impossible que A » équivaut à :

  • « Il est nécessaire que non A »
  • « Il est faux qu’il soit possible que A »

On remarque que tous les dictionnaires de philo présentent un article sur le possible, le nécessaire et le contingent. Tous. Mais presque aucun n’a d’entrée  sur l’impossible. Pour une raison étrange la notion n’est pas traitée. Il manque donc presque toujours la définition de la 4e modalité logique dans les dictionnaires.

Bibliographie

  • Impossible, Dictionnaire de philosophie, Christian Godin, Paris, Fayard, 2004
  • Possible, Dictionnaire de philosophie, Noëlla Baraquin (dir.), Paris, Armand-Colin, 2007
  • Possible, Dictionnaire de philosophie, Christian Godin, Paris, Fayard, 2004
  • Possible, Dictionnaire des concepts philosophiques, Michel Blay (dir.), Paris, Larousse-CNRS, 2007
  • Possible, Nouveau vocabulaire de la philosophie et des sciences humaines, Louis-Marie Morfaux (dir.), Jean Lefranc (dir.), Paris, Armand-Colin, 2005
  • Possible, Philosophie de A à Z, Collectif, Paris, Hatier, 2000
  • Possible, Vocabulaire technique et analytique de l'épistémologie, Robert Nadeau, Paris, PUF, 1999
  • Qu'est ce que la nécessité, Jean Pascal Anfray, Paris, Vrin, 2009, (GoogleBook)

1 comment / Add your comment below

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *