Contingent

Contingent (adjectif)
(Sens strict) Qui n'est pas nécessaire.
(Traditionnellement) Ce qui peut être ou ne pas être, ou être autrement qu’il n’est.

La définition classique

Selon la définition classique, est contingent ce dont l’existence n’est pas nécessaire. Quelque chose de contingent peut ne pas avoir lieu. Et s’il a lieu, cela ne change rien au fait qu’il aurait pu ne pas avoir lieu. Il est totalement contingent que vous lisiez cette phrase. Il est contingent que j’écrive cette ligne. Tout ça aurait très bien pu ne pas être.

Cela aurait aussi pu être autrement. Quelque chose de contingent qui existe pourrait exister autrement. La contingence ne porte pas que sur l’existence, mais aussi sur la façon d’être. Ce site utilise du rouge pour couleur de fond. Il pourrait utiliser du vert. Cela ne changerait rien. Peut être qu’à l’heure où vous lisez ces lignes, le site n’est plus rouge du tout. Et pourtant il reste le même site.

Un élément contingent peut disparaître ou être modifié sans toucher à l’essence de la chose. Un tabouret peut avoir trois ou quatre pieds, ça reste un tabouret. Un tabouret avec un dossier n’est plus un tabouret, c’est une chaise. Il est nécessaire pour un tabouret de ne pas avoir de dossier.

Une modalité logique

La contingence est une notion de logique modale. Elle s’intègre dans le quadruplet des modalités : elle se pense par rapport à la nécessité, la possibilité et l’impossibilité.

Notation Notation ◻ Notation ◊
Nécessaire ◻p ◻p ¬◊¬p
Contingent ¬◻p ¬◻p ◊¬p
Possible ◊p ¬◻¬p ◊p
Impossible ¬◊p ◻¬p ¬◊p

Le contingent est l’opposé strict du nécessaire, mais l’on est souvent induit en erreur par la formulation classique vue plus haut. Selon la formule traditionnelle, le contingent peut être ou ne pas être. Cela revient logiquement à : ◊p & ◊¬p (il est possible que p et il est possible que non p). Toutefois on restreint normalement la contingence à ◊¬p (il est possible que non p). On retrouve la formule classique ainsi  :

  1. ◊¬p→ ◊p
  2. ◊¬p
  3. ◊p
  4. ◊¬p & ◊p

Soit en langage naturel :

  1. Si il est possible que non p alors il est possible que p
  2. Il est possible que non p
  3. Il est possible que p
  4. Il est possible que non p et il est possible que p

Bibliographie

  • *, Dictionnaire de philosophie, Noëlla Baraquin (dir.), Paris, Armand-Colin, 2007
  • *, Dictionnaire de philosophie, Christian Godin, Paris, Fayard, 2004
  • *, Dictionnaire des concepts philosophiques, Michel Blay (dir.), Paris, Larousse-CNRS, 2007
  • *, Lexique de philosophie, Olivier Dekens, Paris, Ellipses, 2002
  • *, Lexique des repères philosophiques, Olivier Dekens, Paris, Ellipses, 2004
  • *, Nouveau vocabulaire de la philosophie et des sciences humaines, Louis-Marie Morfaux (dir.), Jean Lefranc (dir.), Paris, Armand-Colin, 2005
  • *, Philosophie de A à Z, Collectif, Paris, Hatier, 2000
  • *, Vocabulaire technique et analytique de l'épistémologie, Robert Nadeau, Paris, PUF, 1999

6 comments / Add your comment below

  1. Grand merci à celui qui a rédigé cet article , j’ai lu plusieurs autres articles mais celui-ci était le seul à pouvoir m’éclaircir ce terme assez simple mais en même temps compliqué dans un langage simple et compréhensible , alors encore une fois grand merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *