Comment définir les termes en introduction ?

Comment définir les termes du sujet en début de dissertation ? À quoi sert cette étape, et comment la réaliser ? Cet article explique comment faire et donne un exemple. Il indique aussi les erreurs à éviter.

photo de la page "définition" d'un dictionnaire
(image par Dicophilo, cc-by-sa 4 )

En théorie, la définition des termes du sujet se trouve après l’accroche et avant l’annonce de la problématique. En pratique, ses limites sont plus floues : on commence parfois à définir dès l’accroche, et on continue souvent pendant la problématisation.

Cette étape sert avant tout à préparer l’arrivée de la problématique. On pose le sens des mots du sujet, pour expliquer ensuite le paradoxe qui émerge des définitions posées.

Au passage, on montre au correcteur qu’on connaît ses définitions. On lui prouve qu’on ne va pas utiliser les mots dans un sens incorrect, déformé, partiel ou connu seulement de nous-mêmes.

Étape 1 : Partir de la problématique

Au brouillon, vous avez déjà une liste de définitions. C’est grâce à elle que vous avez trouvé la problématique. Pour rédiger l’introduction, vous n’aurez besoin que :

  • des sens principaux des mots du sujet
  • des sens qui contribuent à trouver la problématique

Normalement c’est les mêmes. Un sujet bien construit s’appuie sur les tous sens importants d’un mot, sans en laisser de côté.

Étape 2 : Expliquer comment on arrive au problème

Il n’y a pas de procédure unique ou infaillible pour présenter les définitions. Une façon de faire est d’expliquer comment vous avez trouvé la problématique. Vous êtes partis de certains sens des mots : donnez-les. Cela peut ressembler à ça :

Un [mot du sujet] c’est [élément de définition]. C’est aussi [autre élément de définition].

Concrètement, si vous définissez « transformer » cela donnera :

Transformer, ce n’est pas uniquement « changer de forme ». C’est surtout modifier profondément quelque chose.

Le mot que vous venez d’expliquer a un lien avec un autre mot du sujet. Faites ce lien, et définissez le second terme au passage. Puis continuez ainsi jusqu’à avoir au moins ébauché une définition de tous les mots qui font apparaître la problématique.

Exemple

Sujet : La technique transforme-t-elle l’existence humaine ?

On commence par définir « transformer » comme vu plus haut :

Transformer, ce n’est pas uniquement « changer de forme ». C’est surtout modifier profondément quelque chose.

Puis on fait le lien entre « transformer » et le reste des mots du sujet :

À ce titre la technique semble toujours transformer l’existence humaine.

On donne ensuite une définition de « technique » (entre [ ]), qu’on rattache tout de suite au reste du sujet :

Comme [ensemble des moyens par lesquels l’homme modifie la nature pour satisfaire ses besoins], la technique influe d’emblée sur les conditions d’existence de l’homme.

Enfin, on esquisse une définition (pour l’instant très floue) de l’existence humaine :

Mieux, la technique semble pouvoir influer sur l’existence humaine elle-même, [c’est-à-dire sur la façon d’être propre à l’humain].

C’est terminé. On a posé des définitions (qu’on approfondira plus tard). On a lié entre eux les termes du sujet. On est prêt à expliquer la problématique. Il ne reste qu’à passer à l’étape suivante : Poser la problématique.

Les erreurs à éviter

Réciter intégralement ses définitions. Les mots ont souvent plusieurs sens. Ici l’idée n’est pas de recopier le dictionnaire. Vous devez choisir les sens utiles à définir en introduction, ceux qui aident directement à trouver la problématique.

Poser ses définitions les unes après les autres, sans les mettre en rapport. La problématique apparaît quand on met en lien les définitions. L’objectif n’est pas que vous empiliez des définitions sans réfléchir. Vous devez montrer ce qui unit les mots du sujet.

Utiliser les mauvaises définitions. Vous devez donner des définitions « philosophiquement neutres ». Évitez les sens non-philosophiques ou ceux qui dépendent trop d’un auteur. Pour plus de détails, voir l’article Comment trouver la problématique.

N’utiliser les définitions que dans l’intro. En dissertation on part de définitions, puis on les approfondit, on les nuance ou les modifie pendant tout l’exercice. Toute la dissertation est un travail sur le sens de mots, du début jusqu’à la fin. N’imaginez pas en avoir fini avec les définitions après l’intro.

10 comments / Add your comment below

  1. Bonsoir 🙂 j’apprécie beaucoup le site et j’en ai bien besoin d’ailleurs…
    Petite faute repérée dans la partie Exemple entre les deux rectangles gris : « elle est reporté » il manque le 2eme E du féminin sur reporté.

    Bonne continuation !

    1. Merci beaucoup d’avoir signalé ! C’est corrigé.

      Le site a cruellement manqué de relecteurs à sa sortie, d’où ce genre d’erreur :/

    1. Si tu donnes des exemples, je corrige.

      Le site n’a littéralement aucun relecteur.

      Ça n’aide pas à détecter les erreurs quand il y en a.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *