Qu’est ce qu’une dissertation de philo ?

Pour faire une dissert, mieux vaut comprendre ce qu’est une dissert. Ne pas savoir « ce qu’on fait », ne pas saisir le « sens de l’exercice » sont des causes fréquentes d’échec. Qu’est ce qu’une dissertation n’est donc pas une question stupide ou évidente. Loin de là.

Fuck fuck fuck écrit à la main

La dissertation répond à un problème

Une dissertation est un exercice dans lequel on trouve et résout un problème philosophique. Le problème ou « problématique » est le cœur d’une dissertation de philosophie. Il n’y a pas de dissertation sans problème. C’est parce qu’il y a un problème, parce que ce problème mérite d’être résolu, qu’on donne une dissertation.

Le problème a résoudre n’est jamais donné. Il est « dissimulé » dans un sujet. Il faut analyser le sujet de dissertation pour trouver le problème. C’est en définissant les termes du sujet, en étudiant les mots qui le composent qu’on fait émerger le problème. La problématique est en fait un obstacle, quelque chose qui empêche d’utiliser les mots de façon « naïve ».

Le développement de la copie répond au problème.  Analyser précisément le sens des mots du sujet est LE moyen de répondre au problème. Cette analyse prend du temps : elle doit être argumentée et organisée. C’est elle qui occupe la copie entre l’introduction et la conclusion.

La dissertation est un exercice scolaire

Une dissertation est donnée pour évaluer : c’est un exercice scolaire donné par un professeur à des élèves ou étudiants. On donne des disserts pour juger de vos capacités, de vos connaissances et de votre travail. C’est un mode d’évaluation qui s’intègre dans un contexte particulier : la Terminale, la prépa, ou les études supérieures de philosophie.

Conséquence n° 1 : C’est artificiel

La dissertation a des règles. Il faut les suivre pour réussir l’exercice. Certaines règles sont stupides, formelles, ou absurdes. C’est comme ça. Avec de l’expérience, vous apprendrez que certaines peuvent être détournées, qu’on peut s’en sortir en bidouillant. Avec beaucoup d’expérience vous comprendrez que la dissert n’est pas intégralement artificielle. Mais ce jour là vous aurez fait des dizaines de disserts et vous tiendrez un site de philo 🙂

Conséquence n°2 : C’est faisable

La dissertation n’affronte jamais un problème insoluble. Elle étudie un « paradoxe » : un problème qui apparaît à un niveau d’analyse, mais peut disparaître si l’analyse est poursuivie. On pense souvent que la dissertation demande « trop ». Il faudrait être plus cultivé, plus profond, plus sérieux pour réussir à faire ce qu’on nous demande. Non. Si vous pensez ça, c’est que vous ne comprenez pas l’exercice.

Une dissert sert à tester si vous savez :

  • Organiser votre pensée
  • Défendre une idée
  • Nuancer votre pensée initiale

Rien de tout ça n’est hors de portée. Bien sûr, les exigences évoluent avec le niveau d’études. Et la dissertation est plus riche que les trois points ci-dessus. Mais sur le fond, la dissertation est toujours faisable. Une dissertation sert à évaluer. Il serait absurde qu’elle demande plus que ce que vous pouvez faire.

——

Image [cc-by-sa 2, Rick Harris]

4 comments / Add your comment below

  1. Je tiens vivement à vous remercier pour l’aide convenable que vous nous apporter. Je trouves des définitions, simples, claires et précises. Vos explications sont plus simples à comprendre. Vos arguments et analyses sont essentiels. Merci !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *